les bons réflexes pour de bons yeux

Découvrez comment soulager la tension oculaire en classe (ou au bureau)

Comment préserver nos enfants d’une mauvaise vue

Certains des facteurs psychiques de mauvaise vue ne pourront probablement jamais être éliminés de l’école, car ils semblent inhérents à la nécessité de grouper les enfants et de leur imposer la discipline et l’instruction.

D’autres facteurs peuvent être supprimés, mais seulement par une rare combinaison de bonne volonté et d’intelligence.

Il existe cependant un domaine dans lequel les causes de mauvaise vue peuvent être presque certainement éliminées sans grande difficulté :

Soulager la tension oculaire et mentale





Expérience

Une technique extrêmement simple pour remplir ce but a été inventée par le docteur Bates et durant quelques années fut utilisée avec succès dans plusieurs écoles de diverses régions des États-Unis.

La technique du docteur Bates pour soulager la tension provoquée par la vue constante d’objets peu familiers était extrêmement simple.

Elle consistait seulement à suspendre une table de Snellen ou Monoyet bien en vue dans la salle scolaire

et à recommander aux enfants, une fois familiarisés avec cette table,

De la contempler quelques instants chaque fois qu’ils avaient quelque difficulté à lire sur le tableau noir, ou à lire une carte, des pages de grammaire ou de géométrie, etc.

La table de Snellen étant une vieille amie, les enfants n’avaient aucune difficulté à voir ses lettres graduées.

Cette lecture leur redonnait confiance en eux-mêmes

et soulageait la fatigue causée par l’attention soutenue et concentrée qu’ils devaient porter à des objets étrangers, peu familiers.

Forts de leur renouveau de confiance et de relaxation, les enfants retournaient à leur ouvrage en constatant que la capacité de leur vue s’était nettement améliorée.





La table de Monoyet peut présenter quelques désavantages, si celle-ci a une connotation négative (la crainte de louper l’examen de vision)

C’est pourquoi il sera judicieux de lui substituer un grand calendrier commercial,

On peut aussi recommander aux enfants de jeter un coup d’oeil sur les avis ou devises qui sont accrochées aux murs des salles d’école, lorsque la vue devient mauvaise ou se fatigue .

La seule chose nécessaire, c’est que les mots, lettres ou chiffres considérés soient parfaitement familiers à l’élève, car c’est la familiarité qui neutralise les effets fâcheux des choses nouvelles et inconnues.





Une méthode à mettre en place sur votre lieu de travail

Il va de soi que cette méthode ne doit pas rester limitée à la salle d’étude.

Un calendrier, ou tout autre objet imprimé dont on conserve un souvenir parfait constitue une précieuse aide sur le lieu ou l’on doit faire un travail demandant :

  • de la concentration,
  • ou impliquant la vue d’objets peu familiers
  • ou d’étranges combinaisons d’éléments familiers.

Un début de tension peut être très rapidement soulagé par un regard analytique jeté sur les mots ou chiffres bien connus, ou par un exercice de petits changements de direction de la vue, rapides et répétés

vue détaillée - regard analytique
Méthode : La vision analytique
Méthode : Le shifting

Ajoutez à l’occasion une séance de palming

Méthode : Le palming

et si possible de sunning,

Méthode : Le sunning

et il n’y aura aucun motif pour que le début de tension s’aggrave jusqu’à provoquer de la fatigue et une gêne de la vision.





Téléchargez gratuitement mon livre :

“Les 9 étapes essentielles pour bien voir sans lunettes”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :