les bons réflexes pour de bons yeux

Comprendre les aspect mental de la vue pour mettre toutes les chances de son côté

Il est important de connaitre le processus de la vision pour mieux connaitre ce qui l’empêche de fonctionner correctement.

Ainsi informé, vous serez à même de corriger les mauvaises habitudes

Pour retrouver le plein usage de vos sens

Comprendre le processus de la vue

Les yeux nous pourvoient de sensations visuelles qui constituent la matière première de la vue.

L’esprit s’empare de ces produits bruts pour les façonner en produits finis, soit en vision normale des objets extérieurs.

Quand la vue n’est pas normale, le défaut peut provenir de deux catégories de causes principales :

physique et mentale.





Cause physique du défaut visuel :

Les yeux, ou le système nerveux en connexion avec eux,

peuvent subir des lésions accidentelles ou des maladies

et dans ce cas l’approvisionnement de matière première pour la vision est coupé à sa source.

Cause mentale du défaut visuel :

Dans l’autre catégorie, l’efficacité de l’esprit comme interprète des sensa bruts peut être entravée par un grand nombre de troubles psychiques.

Quand cela arrive, l’efficacité de l’oeil, en tant qu’appareil sensitif, est aussi compromise

car l’organisme humain, esprit et corps, ne forme qu’un seul tout,

si bien qu’un mauvais fonctionnement psychique rejaillit en un mauvais fonctionnement physiologique.





Quand la fonction physiologique de l’œil est entravée, la qualité de la matière première fournie est en baisse ;

et cette baisse de qualité réagit fâcheusement à son tour

sur la fonction psychique qui travaille sur cette matière première.





Le port de lunettes de vue permet de pallier les symptômes d’une vue défectueuse (précieuses béquilles)

Lunettes = Béquilles :

Ils n’opèrent que sur l’appareil sensitif de l’œil

et ignorent complètement l’action sélective et perceptive de l’esprit dans l’acte de voir.





Tout traitement rationnel doit tenir compte de l’aspect mental de la vue.

Dans la méthode de rééducation visuelle, nous tenons compte non seulement de l’œil

(fournisseur de la matière première)

mais aussi de l’esprit qui fabrique le produit fini.





Troubles psychiques empêchant une bonne vision

Parmi les facteurs psychiques qui entravent l’esprit dans son travail d’interprétation,

Certains sont en relation étroite avec le processus de la vue et de la perception.

Toutes les émotions négatives

sont une source abondante de mauvais fonctionnement

ou de maladies organiques dans toutes les parties de l’organisme,

y compris les yeux.





Certaines émotions négatives sont en relation spéciale avec la vue

et avec certaines défaillances de la mémoire et de l’imagination

(Ces défaillances qui handicapent l’esprit en tant qu’interprète des sensa.)

Lorsque le « moi » conscient est affecté outre mesure par des émotions telles que :

la crainte, la colère, les tourments, les chagrins, l’envie ou l’ambition,

L’esprit comme le corps en souffre.

La fonction psycho-physique qui en souffrira le plus généralement est celle de la vue.





Les émotions négatives entravent la vue,

en partie par action directe sur les systèmes nerveux, endocrine et circulatoire,

en partie par diminution de l’efficacité de l’esprit.

Il est littéralement vrai que l’on peut être aveuglé par la rage,

Sous l’effet de la peur la vue s’obscurcira ou les objets vacilleront devant les yeux,

Les tourments et tracas peuvent obnubiler quelqu’un au point qu’il cesse de voir et entendre convenablement





Les effets de ces émotions négatives ne sont pas seulement transitoires, momentanés.

Pour peu qu’elles soient intenses et assez prolongées,





les émotions négatives telles que les fortes préoccupations, un chagrin d’amour, un échec dans un concours, etc.

peuvent provoquer chez les victimes des troubles organiques sérieux,

par exemple un ulcère gastrique, ou un mal de dos





Elles peuvent aussi causer une perturbation durable dans le fonctionnement physique et mental des organes visuels,

perturbation qui se manifeste par une tension mentale, neuro-musculaire, et par des vices de réfraction.





Tous ceux qui aspirent donc à une vue normale devraient tout faire pour éviter ou écarter ces émotions négative

et en attendant devraient apprendre ou réapprendre les bons réflexes de vision,

grâce auquel ils pourront supprimer totalement ou partiellement

les effets désastreux de telles émotions pour les yeux et l’esprit.





Peurs liées à la vision

J’ai déjà parler, au travers de mes articles, de certaines émotions négatives que les gens dont la vue est anormale associent fréquemment à l’acte de voir.

La peur de la lumière et les moyens d’y remédier.

Craintes et Accommodation à la lumière

L’avidité ou l’anxiété excessive de bien voir, qui aboutit à une mauvaise direction de l’attention et à la fixité tant mentale que physique

Nous avons vu les méthodes qui permettent de modifier ces mauvaises habitudes et de chasser les émotions fâcheuses qui en sont responsables.

Comment reconnecter l’esprit et la vue




Abonnez vous pour être informé(e) dès la parution d’un nouvel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :