les bons réflexes pour de bons yeux

Exercice du calendrier n°2

Après avoir effectué la phase 1 de l’exercice et passé en revue tout le mois ou une partie seulement,

Exercice du calendrier n°1

Selon le temps dont vous disposez,

Pratiquez une séance de Palming et passez à la phase suivante de l’exercice

Méthode : Le palming




Comme cette phase exige une vue plus attentive que l’exercice précédent, vous serez tenté plus que d’habitude de retenir votre respiration.

Résistez à la tentation et durant toute la durée de l’exercice

Respiration-normale-et-anormale

continuez à respirer consciemment un peu plus profondément que normalement.





Phase n°1 :

Jetez un coup d’œil au chiffre 1 du grand calendrier,

puis abaissez les yeux sur le chiffre correspondant du petit calendrier au bas de la feuille en bas de la feuille.

Ne le regardez qu’un moment,





Fermez les yeux,

tourner la tête pour ouvrir les yeux de nouveau sur le chiffre 1 du grand calendrier

et abaissez-les sur le chiffre 1 du petit calendrier.





Fermez les yeux de nouveau d’une façon lâche tout en continuant à respirer régulièrement.





Phase n°2 :

Ouvrez les yeux cette fois sur le chiffre 2 du grand calendrier ;

laissez-les tomber sur le chiffre 2 du petit calendrier en bas de la feuille.





Fermez les yeux, respirez, rouvrez-les sur le grand 2

et laissez tomber le regard sur le petit 2.

Fermez de nouveau,





Respirez et continuez de la même façon avec les nombres suivants,

soit jusqu’à la fin du mois,

soit, si l’exercice paraît fatigant, jusqu’à la fin de la première ou de la deuxième semaine.





Explications :

Au début, il peut être difficile de voir les nombres en petits caractères.

S’il en est ainsi, ne vous attardez pas sur eux et ne vous efforcez pas de les voir.

Adoptez alors la technique décrite à propos des coups d’œil rapides (flashing).

Méthode : Le Flashing

Regardez sans effort et sans porter votre attention sur le petit chiffre ;

puis durant les brefs instants de fermeture des paupières,

observez s’il existe quelque image mémorative de ce chiffre.





Vous serez aidé dans cette recherche de l’image indistincte du petit chiffre par votre souvenir plus précis du chiffre plus grand mais exactement semblable.

Sachant bien ce que vous devez avoir vu,

vous finirez par voir ce chiffre réellement,

d’abord inconsciemment peut-être comme l’image mémorative d’un objet qui n’a été senti que confusément,

puis consciemment et avec une précision croissante au moment de la sensation.





Abonnez vous pour être informé(e) dès la parution d’un nouvel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :