les bons réflexes pour de bons yeux

Chemin parcouru

Depuis les débuts de ma reconquête d’une vision nette, j’ai pu gagné du terrain sur la correction de mes lunettes :

2015 :

2018 :





Je suis passé par plusieurs étapes :

  • Prise de connaissance de la méthode Bates
  • Lecture de livres présentant la méthode
  • Compréhension et application (au début timide) de certains exercices
  • Sevrage du port de lunette (oui, on peut vraiment appeler ça de cette manière pour qui est “habitué” à porter ses béquilles depuis de nombreuses années)




Le contrôle de ma vue en 2018 fut fait suite à un constat : La correction à 7/10ième que je portais me permettait de voir nettement (à 10/10ième)

(J’avais pratiqué assidument mes exercices!) 😉

Je décidais donc de prendre à nouveau de l’avance sur la régénération de mes yeux

en repartant sur une nouvelle correction à 7/10ième de ma nouvelle vision

Afin de permettre à mes yeux de récupérer de l’acuité sans être freiné par mes béquilles





Pourquoi porter des lunettes à 7/10ième :

Pour la même raison que pour la rééducation des autres membres du corps,

Ré-éduquer l’oeil à fonctionner sans aide





Le fait de porter ces lunettes à 7/10ième :

  • Garantira à vos yeux « du temps » pour récupérer leur acuité naturel tout en vous permettant de faire vos activités habituelles, que ce soit activités personnelles ou professionnelles.

Cela met également en lumière une évidence :

La vue suit notre état de forme ou de fatigue au même titre que le reste de notre corps

Pour en faire le constat, il suffit simplement de faire l’expérience suivante :

  • Visionner un film ou en série en VO sous-titré le matin et noter la manière dont vous pouvez lire les sous titres
  • Visionner à nouveau un film ou une série en VO sous-titré le soir, Vous constaterez que les sous-titres vous paraitrons beaucoup moins nets




Le fait de voir moins bien en fin de journée vous permettra également de mieux vous rendre compte de votre état de fatigue pour vous indiquer le repos! 😉





Lien : Comprendre votre ordonnance

La prescription habituelle de verres correcteurs pour la myopie est généralement de 10 à 12/10ième,

  • Faites-vous prescrire une correction à 7/10ième, soit par un ophtalmologiste compréhensif de votre démarche de rééducation, soit par un opticien (compréhensif également) qui vous fera passé un test de vision et pourra s’appuyer sur l’ordonnance valable (- de 3ans) pour réaliser ces verres
  • >> Vous êtes le client ! donc libre de porter la correction qui vous convient !!




Ne portez plus de verres correcteurs aussi souvent que possible

Cette étape demande à accepter de ne pas voir nettement les choses ou les regards extérieurs,

Choisissez la belle saison !

La lumière du soleil vous fera paraitre le contour des choses moins floues





Les endroits et activités facilitant cette étape indispensable sont :

  • Votre lieu de vie

Vous connaissez votre maison, appartement ou terrain par cœur et n’avez donc pas forcément besoin de voir parfaitement l’état des joints de carrelage ou autre petit cailloux dans votre terrain

  • Votre footing quotidien, ou tout du moins régulier

Par expérience personnelle, un footing sur des chemins habituellement pratiqués est tout à fait possible et ne vous fera pas prendre tous les trous présents sur votre parcours





Faites comme ce que vous pouvez au moment où vous le pouvez !

Cette étape demande une certaine dose d’acceptation et de lâché prise.

Plus vous pratiquerez et plus ce sera facile!







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :