les bons réflexes pour de bons yeux

Vision nocturne

De nuit, alors qu’il y a un minimum de lumière, ce sont les régions externes de la rétine qui sont le mieux impressionnées.





Ce fait fut découvert, par les astronomes, ils constatèrent en effet qu’en fixant directement une constellation ils ne réussissaient à voir que les étoiles les plus brillantes,

Tandis qu’en regardant un peu à côté de la constellation, ils arrivaient à découvrir d’autres étoiles de grandeur inférieure.





Méthode :

Selon les termes employés par François Arago, physicien français, « pour voir un objet très mal éclairé, il est nécessaire de ne pas le fixer ».

C’est pourquoi, en cherchant notre chemin dans l’obscurité, il ne faut pas regarder droit devant soi, sinon, on ne verra pas les objets obscurs placés devant nous.

Si au contraire vous tournez la tête d’un côté puis de l’autre, vous apercevrez ce qui est droit devant vous « en les voyant par le coin de l’oeil ».





Conscience :

C’est exactement le contraire pour la vision de jour ou avec un brillant éclairage artificiel.

Dans ce cas (et tout ce qui suit s’applique à la vision avec bonne luminosité), on ne voit très bien que cette portion de l’entourage visible qui projette son image sur le centre de l’oeil :

les images enregistrées par les régions externes de la rétine ont des contours moins distincts, une couleur moins accusée que les images enregistrées par la petite surface centrale.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :