les bons réflexes pour de bons yeux

Découvrez la méthode qui vous permet de vous passer de vos lunettes de soleil

La confiance dans l’innocuité de la lumière devrait passer dans la pratique par un processus d’accoutumance graduelle.

Le Sunning :

Cet exercice vise à vous accoutumer à la lumière du soleil sans avoir recours à des lunettes teintées.

En attendant d’être à l’aise à cette lumière naturelle, mais qui peut néanmoins paraître trop forte, préférer le port de casquettes et autre chapeau qui atténuera votre gêne.





Si les yeux ouverts se rétrécissent à la lumière solaire, commencez par les accoutumer à cette lumière en les tenant clos.

Techniques pratiques

Asseyez-vous confortablement, le dos appuyé, fermez les yeux en les tournant vers le soleil, « en vous laissant aller physiquement et mentalement dans un état de relâchement ».





Pour éviter la fixation du regard derrière les paupières et le danger d’une exposition trop prolongée à la lumière de la même région de la rétine, remuez la tête doucement mais assez rapidement d’un côté à l’autre.

Un déplacement latéral des yeux de quelques centimètres dans chaque sens sera suffisant, pourvu qu’il soit continuel.





Chez quelques personnes, cette exposition des yeux au soleil, même clos, produira un malaise.

Si tel est le cas, on commencera l’exercice en dirigeant les yeux vers le ciel, mais pas directement vers le soleil.

Quand la lumière du ciel semble bien tolérée, on pourra se tourner vers le soleil durant de courts laps de temps.

Dès que l’on ressent une gêne désagréable, il faut se détourner, passer un moment à l’application de la paume des mains sur les yeux (palming) et recommencer ensuite l’exercice précité.





Durée & fréquence :

Les paupières closes peuvent être exposées au soleil durant plusieurs minutes à la fois

(avec de brèves interruptions pour le procédé du palming si le besoin s’en fait sentir),

et l’exercice devrait être répété plusieurs fois par jour.

Au bout d’un moment, la plupart des gens s’apercevront qu’ils sont capables de supporter la lumière solaire les yeux ouverts.

le mieux est l’ennemi du bien : la lumière solaire est bonne pour nous en quantité raisonnable, mauvaise quand elle est reçue en excès ou d’une façon incorrecte.





Abonnez vous pour être informé(e) dès la parution d’un nouvel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :