les bons réflexes pour de bons yeux

Retrouver la mobilité des yeux

Le meilleur moyen d’arriver à la fixation centrale ne consiste pas à chercher à voir une petite surface mieux que toutes les autres,

Mais à cultiver la mobilité,

Condition nécessaire pour voir successivement de petites surfaces d’un objet avec le maximum de précision .





Etape n°1 :

  • Apprendre à maintenir les yeux et l’attention en mouvement aisé et constant

Etape n°2 :

  • Apprendre consciemment à reconnaître les phénomènes de fixation centrale pour en augmenter l’intensité.




Procédés et méthodes destinés à accroître la mobilité des yeux et de l’esprit :

Balancement, oscillations (swinging)

Chaque fois que nous nous déplaçons, les objets du monde extérieur semblent se mouvoir en sens opposé.

Les objets les plus proches semblent se déplacer le plus rapidement,

et la vitesse de ce mouvement apparent diminue avec l’augmentation de la distance de ces objets aux yeux,

de sorte que les objets situés à grande distance semblent presque immobiles,

même vus d’un train express ou d’une automobile rapide.





La méthode de « balancement » (swinging), doit permettre à celui qui l’exerce de se rendre bien compte de ce mouvement apparent des objets extérieurs

et, par cette conscience, de développer un état de libre mobilité dans l’appareil sensitif de l’oeil et dans l’esprit qui le contrôle.

Là où une telle mobilité existe, la tension de l’esprit et des yeux est relâchée,

le regard fixe est remplacé par de rapides changements de la fixation centrale,

d’où une amélioration marquée de la vision.





Méthode :

Etape n°1 : Préparation

Tenez-vous devant une fenêtre, ou sur un pas-de-porte, ou bien en tout endroit d’où l’on peut apercevoir à côté d’un objet proche un autre objet plus éloigné.

Par exemple :

Exemple n°1
  • Objet rapproché : le barreau vertical d’un cadre de fenêtre
  • Objet éloigné : un arbre ou une partie de maison, de l’autre côté de la rue.
Exemple n°2

A l’intérieur d’une chambre

  • Objet rapproché : une grande lampe à pied, ou un bout de cordon pendant du plafonnier,
  • Objet éloigné : un tableau sur le mur ou un objet d’art sur la cheminée

Etape n°2 : Action

Tenez-vous debout, les pieds écartés d’environ un demi-mètre,

Balancez le corps régulièrement, doucement, pas trop vite, d’un côté à l’autre,

portant le poids du corps alternativement sur chaque pied.

Le balancement ne doit pas être trop ample (moins de trente centimètres est parfaitement suffisant)

La tête ne doit pas tourner sur les épaules, mais doit toujours rester sur le même plan et regarder droit en avant, se déplaçant à l’unisson avec le buste.





Effets :

Dans le balancement à droite, l’objet proche (disons le barreau de la fenêtre) paraîtra se déplacer à gauche à travers l’objet plus éloigné.

En se balançant à gauche, cet objet proche semblera se déplacer à droite.

Etape n°3 : Observation

Conscience :

Observer ce mouvement apparent au cours de plusieurs balancements

Etape n°4 : Imagination

Relier l’imaginaire au réel :

Fermez les yeux, tout en continuant à vous balancer d’un côté à l’autre,

Représentez-vous ainsi le mouvement apparent du barreau de fenêtre au travers de l’arbre du fond du jardin

ou au travers de la maison de l’autre côté de la rue.

Ouvrez les yeux et durant quelques balancements observez de nouveau le barreau réel dans ses mouvements apparents.

Fermez de nouveau les yeux et représentez-vous ces mouvements





Durée :

1 à 2 mins

Ou plus longtemps selon l’envie

Explications / But de l’exercice :

Cette méthode a plusieurs avantages :

  • Elle rend l’esprit conscient du mouvement et l’y habitue.
  • Elle aide à briser la mauvaise habitude de l’œil défectueux de regarder fixement.
  • Elle procure automatiquement un changement de de l’attention

Et tout cela contribue directement à la relaxation dynamique des organes de la vue.





Une contribution indirecte au même résultat proviendra du mouvement rythmique de balancement,

dont l’action apaisante pour le corps et l’esprit rappelle celle des mouvements du berceau et de la chaise à bascule.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :