les bons réflexes pour de bons yeux

Comprendre la peur d’une mauvaise vue et y remédier

La crainte de ne pas voir convenablement

Cette crainte est intimement liée à l’acte de voir dans l’esprit des personnes dont la vue est défectueuse

Cette crainte est responsable, jusqu’à un certain point, de la persistance de ces défauts visuels.





Quand et comment vous vous êtes retrouvés avec vos lunettes

L’art de voir naturellement, normalement, s’acquiert inconsciemment durant la première et la seconde enfance.

Dans la suite, en raison de maladies organiques

ou plus souvent de la tension mentale,

le bon fonctionnement de la vision vient à se perdre.





Remplacé par un fonctionnement anormal, contre nature,

l’esprit perd son efficacité d’interprète,

la structure physique de l’œil est déformée, ce qui entrave la vue.





Cette vision réduite donne lieu, le plus souvent, à une certaine appréhension chronique,

la personne accoutumée à mal voir redoute de voir mal à l’avenir.





Dans l’esprit de nombreuses personnes, cette crainte anticipée atteint le degré de la conviction pessimiste, fixée et intense, que désormais

la vision normale est devenue impossible pour eux.

Une telle attitude a une action paralysante sur les yeux et l’esprit.





Conséquences

En toute occasion nouvelle, ils ont à l’avance peur de ne pas voir ou sont certains qu’ils ne verront pas.

Le résultat très naturel, c’est qu’ils ne voient pas.





La foi permet à l’homme de soulever des montagnes.

Inversement, la conviction de son incapacité l’empêchera de soulever même une paille.





Avoir la foie

Dans la vue, comme pour toutes les autres activités de l’esprit et de l’organisme,

il est essentiel, si nous voulons agir convenablement, de cultiver une attitude de confiance combinée à une certaine indifférence

Confiance dans notre capacité de réussir l’acte en question





Indifférence à l’égard d’un échec possible.





Nous devons avoir la certitude que nous pouvons réussir finalement,

si nous employons les moyens adéquats et faisons preuve d’une patience suffisante ;

et nous ne devons pas ressentir de désappointement ou de vexation en cas d’échec.

La confiance non tempérée d’indifférence peut être presque aussi désastreuse que le manque de confiance





Car si nous avons la certitude de réussir

et sommes très désappointés et déprimés à chaque échec,

la confiance deviendra une source d’émotions négatives,

qui à leur tour augmenteront les risques d’échec.









Comment changer d’état d’esprit pour réussir

Voir article : Comment vous mettre dans le bon état d’esprit pour réussir

Je vous invite à (re)décrouvrir quelques pistes vous aidant à adopter le bon état d’esprit

Celui ci qui vous permettra de rebondir malgré vos échecs et déconvenues

et de persévérer pour atteindre vos objectifs





La bonne attitude

Pour la personne dont la vue est inférieure à la normale,

l’attitude mentale correcte peut être exprimée dans les termes suivants :

Je sais théoriquement que la vision défectueuse peut être améliorée

je suis certain qu’en apprenant l’art de voir,

je réussirai à perfectionner ma propre vision,

et il est très probable que je verrai mieux à l’avenir

Mais si mes espérances ne sont pas entièrement réalisées,

je n’en serai pas malheureux ni très affecté

et continuerai mes exercices jusqu’à ce que ma vision s’améliore.





Abonnez vous pour être informé(e) dès la parution d’un nouvel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :