Le jour où j’ai cessé de vouloir tout contrôler

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne,





dans le seul but d’obtenir ce que je veux,





sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts





et que ce n’est pas le moment.





Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…

Le Respect.

Charlie Chaplin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :